Pro Silva
PRO SILVA FRANCE
Gérer les bois et forêts sans coupes rases : la sylviculture à couvert continu
Menu

Formations "gestionnaires"

Les formations dites "gestionnaires" permettent aux forestiers praticiens d'affiner et mettre en pratique les éléments structurants de la sylviculture mélangée à couvert continu au travers de quatre modules thématiques, scindés mais constituant un ensemble cohérent.

Les formations "gestionnaires" sont organisées depuis 2012 en partenariat avec le Cefa Pro, organisme de formation agréé spécialisé dans le domaine de la forêt et du bois, adossé au Centre d'Etude Forestier et Agricole de Montelimar (26). Ainsi les formations "gestionnaires" peuvent donner lieu à une prise en charge par les financements de la formation professionnelle continue.

Les quatre principaux modules qui constituent la formation "gestionnaires" de Pro Silva France sont les suivants :

  • INITIATION : "Initiation à la sylviculture à couvert continu" : Ce module de 2 jours de formation, dont une demi-journée en salle et trois demi-journées sur le terrain, permet de poser les bases théoriques et historiques de la Sylviculture à couvert continu, puis de visiter plusieurs types de peuplements dans lesquels sont identifiés les "ingrédients" existants ou manquants pour engager la transition vers l'état d'équilibre attendu à terme. Ce module répond aux questions "Comment démarrer ? Comment engager la transition vers la futaie irrégulière et mélangée souhaitée à partir d'un état de départ donné?". Ce module est nécessairement organisé dans des contextes géographiques et/ou sylvicoles particuliers, mais les éléments qui y sont abordés sont valables dans tous les contextes.
  • MARTELAGE : "Mettre en pratique le traitement irrégulier des forêts. Martelage, qualité des bois et exploitation" : ce module de deux jours, entièrement organisé sur le terrain, permet aux stagiaires de mettre en pratique l'étape centrale de la sylviculture à couvert continu, à savoir le martelage des coupes. Le choix des arbres à maintenir et à prélever est explicité à l'échelle individuelle et collective (fonctions des arbres et bouquets) et replacé préalablement dans une logique d'itinéraire sylvicole sur le long terme (mesure de surface terrière, définition d'un état d'équilibre, du temps pour y arriver, puis calcul de la possibilité de récolte, de l'intensité de prélèvement et de la rotation des interventions). Ce module est organisé dans des contextes géographiques et/ou sylvicoles particuliers, notamment pour les principales essences (chênes, hêtres, pins, douglas, sapins/épicéas, châtaignier...). Au cours de chaque demi-journée, les stagiaires sont mis en situations réelles, dans des parcelles devant être prochainement martelées. Au cours des visites, les liens forts existants entre martelage, qualité des bois sur pied et bord de route et techniques d'exploitation sont revus et intégrés sur chaque site.
  • TRAVAUX : "Planifier et mettre en oeuvre des travaux sylvicoles en traitement irrégulier" : ce module de deux à trois jours, dont une demi-journée en salle et le reste sur le terrain est centré sur la mise en oeuvre des travaux sylvicoles légers mais ciblés que nécessite la futaie irrégulière et mélangée. Ce module comporte d'abord une présentation des éléments généraux d'autécologie des essences et de synécologie de groupes d'essences qu'il convient de connaitre pour comprendre les besoins en lumière de chacune des espèces, les systèmes de compétition intra et inter-spécifiques ainsi que les mécanismes d'automation biologique sur lesquels s'appuyer pour limiter les travaux au strict minimum. Lors de la troisième journée les stagiaires sont mis en situations réelles, avec des outils légers de travaux sylvicoles (pas d'outils motorisés) et mettent en pratique les éléments appris lors des deux journées précédentes. Ce module est généralement proposé par grand contexte sylvicole (chênaies/charmaies, hêtraies, mélanges chênes-pins...).
  • INVENTAIRES / PLACETTES : "Outils de suivi et contrôle en traitement irrégulier. Inventaires et placettes" : ce module de deux à trois jours, dont une demi-journée en salle et le reste sur le terrain est centré sur la mise en oeuvre d'outils de contrôle et de suivi que la futaie irrégulière et continue nécessitent, à partir du moment où certains paramètres doivent être suivis ; ou quand on approche de l'état d'équilibre attendu. Les différents types d'inventaires sont présentés en salle, ainsi que certains des résultats obtenus par les réseaux de placettes permanentes installés dans des parcelles ou massifs traités en irrégulier. Les stagiaires sont mis en situations réelles, sur le terrain, et installent une vraie placette permanente. Ce module est organisé dans des massifs équipés en placettes et inventaires, de sorte que les informations recueillies puissent être utilisées partout en France, même en dehors du contexte de présentation.

Retrouvez les prochaines formations "gestionnaires" prévues dans l'Agenda.